Galène — Wikipédia

Historique de la description et appellations Étymologie. Du latin galena et du grec galene, « minerai de plomb ».Elle fut citée par Pline l'Ancien dès 77. À l'origine, ce terme de galène désignait tous les minéraux de plomb, même les scories de fusion [4].Pline utilisait d'ailleurs essentiellement ce terme pour désigner les scories de plomb

Read More+

Extraction et traitement d’un minerai d’argent au Moyen ...

L’agglomération minière de Brandes (France) s’est implantée sur un haut plateau (Huez-Isère), à 1800 m d’altitude, du xiie au xive siècle pour exploiter une mine de plomb argentifère. La nature et la conservation des vestiges offrent une complémentarité exceptionnelle, à la fois pour dresser le portrait d’une société de professionnels de la mine – fortification, église ...

Read More+

Une mine de plomb argentifère dans un environnement montagnard

La mine d’argent du Fournel a été en activité entre le xe et le xive siècle. Les textes conservés concernent la phase de maturité du xiie siècle et la phase de ralentissement du milieu du xiiie siècle. Plusieurs panneaux filoniens ont été exploités à partir d’affleurements, depuis des escarpements rocheux abrupts, jusqu’au fond d’une gorge.

Read More+

Mines de plomb argentifère – Patrimoine Aurhalpin

Patrimoine Aurhalpin / Ensembles / Minerai / Mines de plomb argentifère. Imprimer. A-A A+. Mines de plomb argentifère ... Au total 361000 tonnes de plomb, 69000 de zinc, 770 d’argent ont été extraites du sous-sol des communes de Chassiers, Montréal et Largentière.

Read More+

Au temps des Romains, l'air était (déjà) bien pollué ...

Le procédé de séparation plomb-argent passait par une fusion du minerai à 1.200 °C, ce qui entraînait d'importantes émissions de plomb dans l'atmosphère.

Read More+

Les mines de plomb argentifère et zinc d’Aulus-les-Bains ...

Au XIVe siècle, le minerai de plomb argentifère a été extrait principalement du filon vertical des Raspes. Le gisement de Castel-Minier exploité par puits, dépilages et galeries d'exhaure a été ouvert au feu et à la pointerolle. Ce sont peut être 40 tonnes d'argent qui ont pu être récupérées sur le site de

Read More+

Mines du Laurion — Wikipédia

Histoire de l'exploitation du Laurion. Elle est encore incomplètement connue, mais les périodes les plus anciennes font l'objet d'un Programme International de recherches en cours [2].. D'après la datation récente de restes de céramique, de maillets à gorges (en roche volcano-sédimentaire) ces mines sont exploitées au moins depuis le Néolithique final/Helladique ancien, soit vers 3200 ...

Read More+

Les mines de plomb argentifère - Site officiel de Crozon ...

Les mines de plomb argentifère. En 1892, un ingénieur des mines conclut à « l’existence de minerai de haute teneur, se prolongeant sur une étendue susceptible d’une exploitation rémunératrice d’une centaine d’années de durée ». Quelques années plus tôt, en 1880, Monsieur Aussourd avait découvert le gisement de Montmarçon ...

Read More+

Au temps des Romains, l'air était (déjà) bien pollué ...

Le procédé de séparation plomb-argent passait par une fusion du minerai à 1.200 °C, ce qui entraînait d'importantes émissions de plomb dans l'atmosphère.

Read More+

Les anciennes mines de plomb argentifère de l'Ariège

15 Lettre de Brahy, directeur de la mine des Raspes, 1906, Archives des Mines, DRIRE Midi-Pyrénées. 16 U faut toutefois mentionner la découverte de tessons d'amphore à la petite mine de plomb argentifère du Tue de l'Argentière, à 1600 m d'altitude, sur la rive droite du haut Garbet, en 1962, par B. Passaqui du B.RG.M. (Dubatik, op. cit ...

Read More+

Les mines de plomb argentifère - Site officiel de Crozon ...

Les mines de plomb argentifère. En 1892, un ingénieur des mines conclut à « l’existence de minerai de haute teneur, se prolongeant sur une étendue susceptible d’une exploitation rémunératrice d’une centaine d’années de durée ». Quelques années plus tôt, en 1880, Monsieur Aussourd avait découvert le gisement de Montmarçon ...

Read More+

La MINE de PLOMB ARGENTIFERE d' ALLIGNY

Ce filon est à gangue de baryte et de fluorine". L'analyse du minerai donnait : plomb 79,92, soufre 13,75, silice 3,40. L'argent, séparé par coupellation, donnait de 0,200 à 3 kg par tonne de plomb. Pendant la période 1928-1929, alors que l'on procédait surtout à des travaux d'aménagement, il était extrait 3 tonnes de plomb par jour, trié

Read More+

Ensemble d'industrie extractive dit mine de plomb ...

Le grillage permet la séparation du souffre et la transformation de la galène en plomb. Le minerai était grillé à la chaux dans un four rotatif. Ce four d'environ 6 mètres de diamètre pouvait griller 30 tonnes de minerai en 24 heures. Il permettait d'abaisser la teneur en souffre du minerai de 13-14% à 6-7%.

Read More+

(PDF) Une mine de plomb argentifère dans un environnement ...

Le mineraiLe minerai exploité était de la galène argentifère, un sulfure de plomb (PbS) renfermant 2 à 3 ‰ d'argent. Cette galène est localement accompagnée de blende (ZnS) et de minéraux métallifères accessoires : « cuivre gris » (tétraédrite, tennantite), pyrite et/ou chalcopyrite.

Read More+

Mine de plomb argentifère, de zinc, de cuivre dite mine de ...

Elles se poursuivent jusqu'en 1922 et donnent lieu à une production d'environ 400 tonnes de minerai de plomb et de cuivre transportés à dos de mulet jusqu'à la gare de Ghisonaccia. Le 17 février 1922, la concession dite de la Finosa est octroyée à la "Société de Recherches des Mines de Ghisoni" dont le siège social est établi à Paris.

Read More+

Les mines de plomb argentifère et zinc d’Aulus-les-Bains ...

The mine and metallurgical site at Castel Minier are still of potential archeological interest.Au XIVe siècle, le minerai de plomb argentifère a été extrait principalement du filon vertical des Raspes. Le gisement de Castel-Minier exploité par puits, dépilages et galeries d'exhaure a été ouvert au feu et à la pointerolle.

Read More+

L'exploitation du minerai de plomb argentifère ... - CORE

L'exploitation du minerai de plomb argentifère dans les Alpes-de-Haute-Provence (XIVe -XVIIIe siècles). By Denis Morin and Myette Guiomar Topics: [SHS.ARCHEO] Humanities and Social Sciences/Archaeology and Prehistory

Read More+

MISE EN SÉCURITÉ D'UN DÉPÔT DE RÉSIDUS DE TRAITEMENT

d’Exploitation et de Récupérations Minières (COMIREX), en vue de récupérer le plomb et l’argent restant des dépôts de résidus de traitement de minerai des anciennes concessions. La COMIREX est mise en liquidation en 1947 après avoir produit quelques centaines de tonnes de concentrés de plomb sur le site de Roure-les-Rosiers.

Read More+

Les mines françaises de plomb et de zinc - Persée

La production totale de minerai de plomb a atteint 16.620 t en 1954 et celle de zinc 19.168 t, soit respectivement 20 et 11,5 pour 100 de la consommation totale de la France. Pour le plomb, le déficit est comblé surtout par l'Afrique du Nord ; pour le zinc, aux apports des pays d'Outre-Mer s'ajoutent ceux de Belgique et de Norvège.

Read More+

Première fonte de minerai de plomb - YouTube

Je fonds la galène argentifère avec le nouveau four à réverbère; du plomb argentifère est ainsi obtenu.

Read More+

Histoire de la mine d'argent | Hautes alpes - Musée des ...

Histoire. Le gîte minéral du Fournel dans les Hautes-Alpes, est un des principaux gisements de plomb argentifère des Alpes, mais il est de taille modeste à l’échelle nationale. C’est un filon alpin, encaissé dans des roches sédimentaires et fortement disloqué par le jeu de la tectonique tardive.

Read More+

Bienvenue sur le site de l'ancienne mine de plomb et d ...

La Production. Les minerais étaient essentiellement de 3 natures : La galène à petites facettes (sulfure de plomb), "combinée" avec de l'argent.. La blende (sulfure de zinc), également argentifère (moins fréquente). Le minerai d'argent, sans plomb, dans la partie supérieure du filon. Entre 1766 et 1778 (apogée), la production annuelle des 2 mines étaient en moyenne de 650 tonnes de ...

Read More+

Les mines de plomb argentifère - Site officiel de Crozon ...

Les mines de plomb argentifère. En 1892, un ingénieur des mines conclut à « l’existence de minerai de haute teneur, se prolongeant sur une étendue susceptible d’une exploitation rémunératrice d’une centaine d’années de durée ». Quelques années plus tôt, en 1880, Monsieur Aussourd avait découvert le gisement de Montmarçon ...

Read More+

La MINE de PLOMB ARGENTIFERE d' ALLIGNY

Ce filon est à gangue de baryte et de fluorine". L'analyse du minerai donnait : plomb 79,92, soufre 13,75, silice 3,40. L'argent, séparé par coupellation, donnait de 0,200 à 3 kg par tonne de plomb. Pendant la période 1928-1929, alors que l'on procédait surtout à des travaux d'aménagement, il était extrait 3 tonnes de plomb par jour, trié

Read More+

Ensemble d'industrie extractive dit mine de plomb ...

Le grillage permet la séparation du souffre et la transformation de la galène en plomb. Le minerai était grillé à la chaux dans un four rotatif. Ce four d'environ 6 mètres de diamètre pouvait griller 30 tonnes de minerai en 24 heures. Il permettait d'abaisser la teneur en souffre du minerai de 13-14% à 6-7%.

Read More+

Histoire de l'exploitation des mines de plomb argentifère ...

Il donne les résultats : de 1766 à 1772 on a produit 136.600 livres de minerai qui ont donné 71.689 livres de plomb à la fonderie. Il signale aussi que les années 1770 et 1771 sont fortement déficitaires. Il remarque enfin que la mine est très bien dirigée et que le déficit n'est dû qu'à la pauvreté des filons.

Read More+

(PDF) Une mine de plomb argentifère dans un environnement ...

Le mineraiLe minerai exploité était de la galène argentifère, un sulfure de plomb (PbS) renfermant 2 à 3 ‰ d'argent. Cette galène est localement accompagnée de blende (ZnS) et de minéraux métallifères accessoires : « cuivre gris » (tétraédrite, tennantite), pyrite et/ou chalcopyrite.

Read More+

Mines de plomb argentifère et de cuivre dites mines de l ...

Elles porteront, alternativement, sur le gisement de plomb argentifère et sur le gisement de cuivre de Valle Calde. A partir de 1873, de très importants travaux sont réalisés. Ils concernent, en autre, la construction d'une vaste usine destinée à l'enrichissement et au lavage du minerai et de bâtiments administratifs, l'édification d'un ...

Read More+

L’industrie minière en Algérie (1845-1938)

Du côté de notre frontière de l'est, la mine de plomb argentifère de Kef-oum-Théboul a continué d'être fructueuse pour les concessionnaires ; il a été exporté 3 millions 112.516 kg de minerai. Les mines de. fer et les hauts fourneaux de l'Alélik, dont les produits rivalisent avec

Read More+

L'exploitation médiévale du plomb argentifère sur le mont ...

Avec près de quatre vingt sites à scories de plomb argentifère (vestiges d’anciens ateliers de réduction du minerai) et plus de 230 charbonnières associées (produisant le combustible nécessaire à la réduction), datés du Moyen Âge central et du bas Moyen Âge, le massif du mont Lozère présente un intérêt scientifique exceptionnel.

Read More+

L'exploitation du minerai de plomb argentifère dans les ...

L'exploitation du minerai de plomb argentifère dans les Alpes-de-Haute-Provence (XIVe -XVIIIe siècles).. Actilia Multimedia. 4000 ans d'histoire des mines, l'exemple de la

Read More+

Les mines françaises de plomb et de zinc - Persée

La production totale de minerai de plomb a atteint 16.620 t en 1954 et celle de zinc 19.168 t, soit respectivement 20 et 11,5 pour 100 de la consommation totale de la France. Pour le plomb, le déficit est comblé surtout par l'Afrique du Nord ; pour le zinc, aux apports des pays d'Outre-Mer s'ajoutent ceux de Belgique et de Norvège.

Read More+

2000 : La mine de plomb argentifère de Vallaury dans le ...

Le filon des Communaux a été exploité entre 1918 et 1929, en 1922, la teneur du minerai est la suivante : 16% de plomb, 4% de zinc et 230 grammes d’argent par tonne. Ce filon a fait l’objet de travaux sur 160 mètres en direction et 92 mètres en profondeur sur plusieurs niveaux communiquant par des puits.

Read More+

Sentier des Mines du Mont Chemin - Le plomb et la fluorine

15 DE WEISSE G., 1983. Histoire de la mine des Trappistes, Minaria Helvetica, 3, 35-40 et WEHRLI L., 1921, Der Flusspat von Sembrancher im Wallis, Schweiz, Min. und Petr. Mitt.I, 1-2, 160-212. Archives de G. de Weisse: Rapport n°1 sur l'état de la mine des Trappistes, Sembrancher (24.3.1941).Rapport n°2 sur la concession de spath-fluor du Mont-Chemin (11.5.1941).

Read More+

héritage souterrain

L'exploitation des mines de B est connue depuis le moyen âge. On y a exploité du minerai de fer, de la galène (plomb argentifère) et de la blende (Zinc). Pendant la dernière période d'exploitation, jusqu'en 1932, une centaines d'ouvriers extrayaient le plomb argentifère et le zinc.

Read More+

Le district minier de plomb-argentifère de Pontgibaud ...

de 15 ha, est essentiellement constituée de dépôts de résidus de traitement de minerai de plomb argentifère (volume estimé de 84 700 m 3 de matériaux), d’une retenue d’eau et de deux cours d’eau (la Veyssière et son affluent la Faye) s’écoulant le long des dépôts et

Read More+